Héritages du XXe siècle
Retourner au programme culturel

Le XXe siècle, notamment dans sa seconde partie, est la période où l’on a le plus construit. Après le Mouvement moderne, les Trente Glorieuses, période de croissance de l’après-guerre, ont ouvert le champ de l’expérimentation bien plus encore. De nouveaux concepts architecturaux et urbains ont vu le jour en ces décennies d’industrialisation du bâtiment et de politique de la « table rase », où la modernité emportait tout sur son passage.

Accompagnant la transition d’une France rurale à une France urbaine, les penseurs de la ville ont développé des projets qui méritent d’être revisités aujourd’hui, voire d’être « sauvés », tant ce patrimoine peut parfois être mis en danger. Il s’agit au xxie siècle pour la Cité de l’architecture de situer cet héritage non seulement dans sa propre histoire, mais dans l’histoire du temps présent, en rendant sensibles les façons dont l’architecture évolue, épouse les enjeux de son siècle, transforme les villes, donne formes et esthétiques aux aspirations des sociétés.

Autant d’approches déclinées sous forme de colloques, séminaires, débats…

Évènements à venir
Marcel Lods : d’un point de vue graphique
Colloque, conférence, débat
Maquette de la Cité de la Muette, Drancy, 1931-1935, Eugène Beaudoin, Marcel Lods - détail de la structure
Héritages du XXe siècle
Mardi 27 février 2018 - 19h
Marcel Lods : d’un point de vue graphique
« Lors de mes études, je me suis attachée à comprendre, de l’esquisse à la construction et de la construction à la démolition, les étapes historique de la Cité de La Muette. Comment faire un travail de recherche à partir d’une construction partiellement détruite ? Les éléments qui m’ont permis de le comprendre sont les pièces graphiques laissées par l’architecte, les plans mais aussi les axonométries et les perspectives. » Avec Claire Lacaze, architecte.
Marcel Lods et la question du passé et de l’héritage
Colloque, conférence, débat
Portrait de Marcel Lods
Héritages du XXe siècle
Mardi 6 mars 2018 - 19h
Marcel Lods et la question du passé et de l’héritage
« Quelle a été la position de Lods par rapport à tout ce qu’il considérait comme vieux, dépassé, inadapté ? Qu’envisageait-il de faire des villes et monuments historiques, des campagnes abandonnées ? La modernité qu’il a affichée toute sa vie, lui suggérait des interventions et des solutions plutôt radicales. Qu’aurait-il pensé de la restauration de ses propres réalisations aujourd’hui ? On essaiera de donner quelques éléments de réponse ».

Avec Pieter Uyttenhove, professeur de théorie et d’histoire de l’urbanisme, Université de Gand.