Découvrez plus d'œuvres

œuvre du musée

Maquette de l'Arc de Triomphe de l'Etoile

Numéro d'inventaire

D.MAP/CRMH 50

Situation

Exposé

Précisions sur le numéro d'inventaire

Dépôt de la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (MAP/CRMH).

Statut

Propriété publique

Datation

1938-1939

La maquette possède trois "sœurs" identiques, conservées au musée des Beaux-Arts de Rouen, au musée des Beaux-Arts de Dijon et au musée de l'Arc de Triomphe à Paris. Selon une lettre de l'épouse de l'artiste, Louise Chedanne, datée du 11 avril 1941 et adressée au directeur des Beaux-Arts de Paris, les quatre maquettes mentionnées devaient être acquises par des universités américaines et anglaises. Un autre courrier du 15 janvier 1948, où Louise Chedanne s'adresse au directeur du musée des Beaux-Arts de Rouen confirme cette idée de commande pour l'étranger "(...) quant à la maquette de l'Arc de triomphe, ne vous en préoccupez pas ! L'ambassade brésilienne la désire ardemment pour Rio de Janeiro". En effet, de nombreuses ambassades et écoles françaises à l'étranger étaient à la recherche d'œuvre d'art emblématiques. On peut ainsi supposer (sans pouvoir s'appuyer sur des archives), que Chedanne bénéficia de commandes directes pour les quatre maquettes.
Le sculpteur Henri Bouchard aurait également collaboré aux bas-reliefs de la maquette (lettre de Madame Chedanne au directeur du musée des Beaux-Arts de Rouen du 1er octobre 1941, archives Chedanne conservées au musée des Beaux-Arts de Rouen).
Cependant, le contexte de guerre ne permit pas à ces maquettes de parvenir jusqu'à leur commanditaires. La maquette est offerte au musée en 1941 par Madame Chedanne après la mort de son mari (AMMF - registre du courrier pour l'année 1941. Lettre du 11 Avril 1941 : "je serais heureuse d'offrir gracieusement à l'Ecole ou au Palais de Tokyo une des quatre grandes maquettes de l'Arc de Triomphe de l'Etoile, faites par mon mari" ; lettre du 27 novembre 1941 de Monsieur P. Deschamps au directeur des Musées Nationaux et de l'Ecole du Louvre "Madame Chedanne m'a offert de faire don au musée des Monument français de la maquette de l'arc de triomphe de l'Etoile exécutée par Messieurs Georges Chedanne et Bouchard (...)"). Le don est accepté dès Novembre 1941, et un décret signé par le Maréchal Pétain en février 1942 autorise le Secrétaire d'Etat à l'Education nationale et à la jeunesse d'accepter, au nom de l'Etat, le don de la maquette. Elle fut ainsi inscrite en 1941 à l'inventaire du musée des Monuments français sous le numéro E.19, puis elle sera déposée au musée de l'arc de triomphe en 1948. Elle aurait été rendue au Musée des Monuments français entre 1953 et 1958 sans trace écrite (cf inventaire du musée de l'Arc de Triomphe de 1953 (conservé au CRMH) où la maquette est mentionnée comme étant dans les salles de l'arc à la ligne n°299 ; la maquette est mentionnée dans le catalogue des œuvres en salle du Musée des Monuments français de Denise Jalabert daté de 1958 ; elle apparaît sur les photo-reportages des salles du musée de Thierry Prat de 1968.). Elle sera alors installée dans le musée, aux côtés des moulages de la Marseillaise de Rude.

Description

Maquette de l'arc de triomphe tel qu'il a été construit entre 1806 et 1836 par les architectes J.-F. Chalgrin, L.-R.Goust, J.-N. Huyot et G.-A. Blouet, d'après le projet original de Jean-François Chalgrin. La maquette est composée de trois éléments séparés. Le premier est composé de la base en bois et des quatre piédroits du monument ; la partie médiane est constituée des frises animées, des écoinçons, de la voute à caissons et de l'entablement ; enfin, l'attique surplombé de la terrasse vient se placer sur l'ensemble.

Dénomination

Matières

  • Plâtre
  • Métal
  • Bois

Les trois éléments en plâtre furent moulés à part puis assemblés au moyen de bois, de métal (fils utilisés comme armature) et de plâtre fillassé.

Dimensions

Avec socle

Prof. : 89,8 cm

H : 130 cm; l : 135 cm

Sans socle : H : 122.5cm ; L. 131.5cm ; P. 84 cm
Eléments : attique : 22 x 60.5 x 118cm ; entablement, voute à caissons et écoinçons : 41 x 68.5 x 125cm ; socle et piédroits : 67.5 x 89.8 x 135 cm.

œuvre de référence

Arc de Triomphe de l'Etoile

Datation

1806-1836

Edifice de référence

Arc de Triomphe de l'Étoile

Localisation

8e arrondissement, Paris, Ile-de-France, France

Mise à jour le 07/04/2021

œuvres en relation

Le Monolithe

  • Maquette

Datation

2003-2010

Édifice

Lyon - Le Monolithe
Auteur(s) de l'édifice
ECDM (Emmanuel Combarel, Dominique Marrec) - Paris : Architecte
Egeraat, Erick van - Pays-Bas : Architecte
Gautrand, Manuelle - 1961 : Architecte
Gautier, Pierre : Architecte
MVRDV - Rotterdam - Pays-Bas : Architecte