Découvrez plus d'œuvres

œuvre du musée

Pavillon de la France à l'Exposition universelle de Montréal

Numéro d'inventaire

2016.1.1

Situation

En réserve

Statut

Propriété de l’État, Cité de l’architecture et du patrimoine, musée des Monuments français

Titulaires des droits

Auteur(s)

Auteur(s) de l'œuvre du musée

Datation

Vers 1967

Maquette conservée par Jean Faugeron puis par son collaborateur Jean-Jacques Meyfredi, architecte, après le décès de J. Faugeron.

Description

Maquette d'ensemble du pavillon français pour l'Exposition universelle de Montréal.

Dénomination

Matières

  • Bois
  • Carton
  • Papier
  • Métal
  • Matériau d'origine végétale
  • Plastique
Techniques
  • Néant

Dimensions

Dimensions de la maquette

Prof. : 71,2 cm

H : 33,5 cm; l : 71 cm; L : 71,2 cm

Echelle : 1/200

Dimensions de la caisse

Prof. : 93 cm

H : 62 cm; l : 93 cm

Inscription

Néant.

œuvre de référence

Pavillon de la France à l'Exposition universelle de Montréal

Datation

1967

Edifice de référence

Montréal - Pavillon français à l'Exposition universelle de 1967

Localisation

Canada

Auteurs
Faugeron, Jean - 1915 - 1983 : Architecte
Datation
1967
Précisions sur la réalisation
Projet réalisé.
En 1965, Jean Faugeron entame la réalisation du pavillon de la France à l’occasion de l’Exposition universelle de Montréal prévu pour l’année 1967, un projet qui figure comme sa première réalisation. L’architecte opte pour un plan circulaire à l’esthétique dynamique, régulièrement exprimée dans ses projets dessinés pour Paris. L’imposant volume de huit étages fait 80 mètres de diamètre et 43 mètres au-dessus du sol.
Sous le thème « tradition et invention », 20.000 m2 sont destinés aux espaces d’expositions : les cinquième et sixième niveaux abritent les arts plastiques et la littérature. S’en suit les manifestations de la vie des Français, puis la recherche scientifique au troisième étage. Sur les deux premiers niveaux s’étend la technologie française tandis que le rez-de-chaussée est réservé à Paris et le sous-sol à la restauration française. L’enveloppe extérieure est constituée d’imbrications complexes avec une excroissance de balcons à gradins dont le niveau supérieur donne sur une terrasse-jardin. L’ensemble repose sur une dalle en béton de forme asymétrique et un habillage en brise-soleil de différentes hauteurs, dessinés par l’architecte québécois Gilles Aubertin. Une partie de l’édifice est supportée par des poteaux et des arcs étendus sur l’une des lagunes de l’ile Notre-Dame, le reste de la structure est en acier et en béton.

Mise à jour le 27/08/2020