ville de fiction, ville imaginaire
Colloque, conférence, débat
Les Rendez-vous Chine

Ville de fiction, ville imaginaire

Mardi 12 décembre 2017 - 18h30
Hall d'about / Plateforme de la création architecturale
Qu’apporte l’expérience des textes à la connaissance des villes, de l’urbanité en Chine ?
Quel rôle jouent la reconstruction par l’imaginaire, la fabrication d’un mythe, dans le développement du tourisme ?

"Comment leur mise en mots donne-t-elle aux lieux une forme dans notre esprit, ou modifie celle qu’ils y avaient prise ?

Notions troublantes, quand on traduit : l’intérieur, l’extérieur, les points cardinaux, la notion de nature, la relation entre les paysages et la nature (jardins, montagnes) ; et aussi, comment rendre compte des lieux à décrire, à nommer (éléments architecturaux ou urbains : lilong 里弄, tingzijian 亭子间, guojielou 过街楼, guangchang 广场… ; circonscriptions administratives ; entités sociales)  – et les noms propres, souvent traduits dans une phonétique qui ne dit rien, qui est opaque, quand les noms chinois offrent toujours une certaine transparence, même si elle est trompeuse. Comment faire coexister des langues différentes, puisque les villes sont souvent des lieux où elles se mêlent.

Les livres qu’on lit (ou qu’on traduit) plan de ville en main. C’est souvent le cas des romans noirs et des romans policiers. Cet ancrage si profond dans un lieu a une signification importante, tout d’abord il est comme une justification, ou une base, de l’enquête qui vise à résoudre une énigme. Même si celle-ci et l’intrigue sont purement imaginaires, elles se fondent généralement sur une exploration qui relève (dans la réalité) de l’analyse individuelle ou collective. Travail sur la mémoire, travail sur l’espace, où l’exactitude du repérage devient une nécessité pour la fiction, sa condition."

Emmanuelle Péchenart

Cours de cinéma : Ville/campagne - yin et yang du cinéma chinois par Brigitte Duzan, au Forum des Images le 25 janvier 2013

Avec:
Brigitte Duzan, écrivain, linguiste et traductrice
Françoise Ged, responsable de l’Observatoire de la Chine, Cité de l’architecture & du patrimoine
Emmanuelle Péchenart, traductrice de littérature chinoise et taiwanaise
Modération : Marie-Hélène Contal, directrice du Développement culturel, Cité de l’architecture & du patrimoine

 

La confirmation d'inscription sera envoyée à cette adresse.
Informations pratiques

Plateforme de la création architecturale
7 avenue Albert de Mun
Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro

Inscription obligatoire, entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Les valises, quelle que soit leur taille, et les sacs de grande contenance sont désormais interdits dans la Cité.