N° 35, juin 2019 - À quoi servent les archives d’architectes ?

« À quoi servent les archives d’architectes ? »

Question sans objet ou provocation ? Question d’actualité en tout cas, au moment où les réserves des centres de conservation concernés, en France, sont saturées, et où certains d’entre eux renoncent à collecter ces archives. Au ministère de la Culture, l’Inspection des patrimoines a confié, en 2018, une « mission d’étude sur les archives d’architectes » à Sylvie Le Clech, qui a rendu ses conclusions au printemps et a bien voulu les évoquer en conclusion de ce dossier.

À la Cité de l’architecture et du patrimoine, le Centre d’archives d’architecture du xxe siècle, à la date de mise sous presse de ce numéro, est dans l’incertitude sur un éventuel déménagement permettant une meilleure prise en charge des collectes à venir.

Dans ce moment de doute sur les moyens, il a paru opportun, dans le dossier thématique de ce numéro de Colonnes, de rappeler les objectifs.

La forme du questionnement reprend celle du petit ouvrage publié au printemps 2018 par Richard Klein, À quoi sert l’histoire de l’architecture aujourd’hui ? (Hermann), qui lui-même prolongeait À quoi sert l’histoire aujourd’hui d’Emmanuel Laurentin (Bayard, 2010). C’est pourquoi nous avons demandé à Richard Klein de bien vouloir introduire ce dossier.

En une douzaine de contributions, chercheurs, enseignants et praticiens (notamment un architecte en chef des monuments historiques) parlent des archives des architectes – ou plus largement de celles de l’architecture – à partir de leur expérience personnelle. Certains ont choisi de donner des exemples concrets, d’autres offrent une réflexion plus générale sur l’usage ou sur l’apport de ces archives dans différents contextes. Les différentes contributions sont mises en perspective dans l’article liminaire de Richard Klein.

La place manquait pour multiplier ces témoignages et ces points de vue, et nous regrettons de n’avoir pu faire appel à de plus nombreux contributeurs – les premiers sollicités ont tous répondu avec empressement. Avec ces quelques textes, nous espérons contribuer à démontrer encore une fois – car il en est toujours besoin – l’importance de ces sources et leur caractère irremplaçable.

La première partie du numéro présente des fonds d’archives, notamment les fonds et les carrières de plusieurs architectes occupant des places très différentes sur l’échiquier de la profession. René Ménard (1876-1958) est un architecte nantais important, actif du début du xxe siècle à la fin de la reconstruction, dont les archives, reçues et classées par les Archives départementales de Loire-Atlantique, contiennent notamment des documents de ses confrères, éclairant la production architecturale de la ville au début du xxe siècle. Guy Rottier (19222013), Hollandais de Sumatra installé à Nice, est un créateur multiforme explorant toute sa vie les marges de l’architecture, en lien avec les artistes de l’École de Nice. S’il a donné dessins et objets à différents musées, ses archives ont été déposées après son décès aux Archives Nice Côte d’Azur, et ont été le support d’une exposition au Forum d’urbanisme et d’architecture de la ville : commissariat de l’exposition, choix de dévolution du fonds, traitement archivistique et biographie renvoient étroitement de l’un à l’autre.

Les archives de deux architectes parisiens marquants des dernières décennies, Jean-Pierre Buffi (1937) et Christian Hauvette (1944-2011), sont décrites sous l’angle du travail mené en commun, sur ces fonds, par les deux collections d’architecture de la Cité de l’architecture et du patrimoine. Le Centre d’archives d’architecture du xxe siècle et le musée des Monuments français ont partagé ces fonds entre leurs collections, mais ont opéré un travail conjoint pour leur analyse et leur connaissance : une articulation inédite, mettant en valeur les potentialités de l’institution, présentée pour la première fois dans cet article.

Enfin, ce numéro contient la présentation de deux fonds d’architecture (et non d’architectes), conservés tous deux dans des établissements des Archives nationales. Les AN Pierrefitte ont reçu dès 1910 les archives du commissariat général de l’Exposition de 1900. L’article publié ici met en valeur les dossiers des palais des Beaux-Arts (le Grand et le Petit Palais). Enfin, une présentation des fonds relatifs à l’urbanisme et à l’architecture aux Archives nationales d’outre-mer montre la richesse et la variété de ces sources (qui concernent les anciens protectorats et colonies français), et offre une orientation dans les séries administratives qui les contiennent, tout en renvoyant aux archives laissées sur place lors des indépendances.

David Peyceré

 

Sommaire

ACTUALITES DES ARCHIVES EN FRANCE

4
Cité de l’architecture et du patrimoine
Fonds reçus, classés et mis en valeur en 2018
Par David Peyceré

9 Cité de l’architecture et du patrimoine
Hauvette et Buffi
Par Franck Delorme et Elvira Férault

16 Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine
Les archives des services d’architecture du commissariat général de l’exposition universelle de 1900
Par Magalie Bonnet

19 Archives nationales d’Outre-mer
Les fonds d’architecture et d’urbanisme aux Archives nationales d’Outre-mer
Par Ève Roy

23 Archives départementales de Loire-Atlantique
Le fonds de l’architecte René Ménard (1876-1958)
Par Coralie Billard

26 Forum d’urbanisme et d’Architecture, Nice
Guy Rottier, archives du futur
Par Yves Nacher et Marion Duvigneau

À QUOI SERVENT LES ARCHIVES D’ARCHITECTES ?
 

33 Pour toutes les archives de l’architecture
Par Richard Klein

35 Les archives d’architectes pour interroger le processus de création
Par Ana bela de Araujo

37 Les archives d’architectes, matière(s) d’histoire(s)
Par Éléonore Marantz

37 Les archives d’architectes à l’épreuve de l’inventaire général du patrimoine culturel
Par Isabelle Duhau

41 Les archives d’architectes, des sources pour une histoire culturelle et matérielle de l’architecture
Par Guy Lambert

43 L’invention de pièces à conviction
Par Gilles Ragot

45 Le patrimoine du XXe siècle et les archives
Par Pierre-Antoine Gatier

47 Prosographie de l’architecture du XXe siècle
Par Marie- Laure Crosnier-Leconte

49 Densifier le sujet par-delà ses poncifs : le rôle des archives de l’agence Dufau
Par Hugo Massire

51 Les archives de Robert Camelot, mémoire de villes
Par Simon Texier

53 L’architecte, les archives et l’œuvre palimpseste
Par Catherine Blain

55 Les archives des architectes :  valeurs et intérêts à agir
Par Sylvie Le Clech

Fiche technique

Édition
Cité de l'architecture & du patrimoine
Parution
juin 2019
N° ISBN
ISSN 1151-1621
Détails
30 x 20 cm, 80 pages
Prix
8,00 €
Diffusion
Pas d'abonnement à cette revue. La commande se fait au numéro

 

Tags