Découvrez plus d'œuvres

œuvre du musée

Rétable de la Passion

Numéro d'inventaire

MOU.05537

Situation

En réserve

Date d'inscription à l'inventaire

1906

Statut

Propriété de l’État, Cité de l’architecture et du patrimoine, musée des Monuments français

Datation

1906

Mémoire des travaux exécutés par Charles-Edouard Pouzadoux daté du 23 novembre 1906, contresigné par le directeur du musée de Sculpture comparée Camille Enlart : "Epreuve par le procédé de l'estampage du retable en pierre attribué à Ligier Richier en l'église d'Hattonchâtel (Meuse) tout frais compris.....3500 francs" (AMMF - dossier d'œuvre).

Description

Dénomination

Description du décor

Les scènes de la Passion se déroulent dans un cadre composite où les arabesques se mêlent aux bucrânes et aux cornes d'abondance. A la clef de l'arc central, l'écu de Lorraine entre les médaillons de saint Pierre et de saint Paul. Au soubassement, dans une couronne de feuillages, le blason des donateurs, les Gueupf. Sur les bases des pilastres la date : l'an - 1000 - 500 - 23. Sur le soubassement et en caractères romains un texte tiré d'une épître de saint Pierre : XPS PASSUS EST PRO NOBIS VOBIS RELINQUENS EXEMPLUM UT SEQUAMINI VESTIGIA EIUS (le Christ a souffert pour vous et pour nous, donnant l'exemple pour que nous suivions ses traces). Les scènes représentées dans les trois compartiments sont : à gauche, le Portement de Croix ; au centre, la Crucifixion ; à droite, la Déposition de Croix.

Matières

  • Plâtre
  • Patine

Dimensions

Prof. : 47 cm

H : 170 cm; L : 263 cm

œuvre de référence

Retable de la Passion

Datation

1523

Emplacement dans l'édifice

chevet

Edifice de référence

Hattonchatel - Eglise paroissiale

Localisation

Hattonchatel, Meuse, Lorraine, France

Mise à jour le 24/11/2015