Découvrez plus d'œuvres

œuvre du musée

La Maison du Peuple à Clichy

Numéro d'inventaire

2004.2.1

Statut

Propriété de l’État, Cité de l’architecture et du patrimoine, musée des Monuments français

Titulaires des droits
Ayant(s) droit(Représentant(s) : Adagp)

Auteur(s)

Auteur(s) de l'œuvre du musée

Datation

2002-2004

Maquette réalisée dans le cadre de la politique de création de maquettes du musée des Monuments français en vue de l’ouverture de la Cité de l'architecture et du patrimoine en septembre 2007.

Description

Maquette analytique. Trois façades sont représentées avec une grande fidélité, la quatrième (façade latérale) forme un vaste écorché permettant de visualiser les espaces intérieurs (le marché et la salle des fêtes) ainsi que le principe du mur rideau. La maquette est mobile (toiture ouvrante, cloisons roulantes de la grande salle et planchers avec mécanisme de rangement des 8 plateaux qui le constituent).

Dénomination

Matières

  • Résine
  • Plexiglas
Techniques
  • Néant

Dimensions

H : 83 cm; l : 170 cm; L : 190 cm

Masse : environ 100 kg

Poids : 100 kg. env. (avec la caisse, 250 kg. env.)

Inscription

Néant.

œuvre de référence

Datation

1936-1939

Edifice de référence

Clichy - Maison du Peuple - Époque contemporaine XXe, 1ère moitié

Localisation

Clichy, Hauts-de-Seine, Ile-de-France, France

Auteurs
Beaudouin, Eugène, 1898, 1983 : Architecte
Lods, Marcel, 1891, 1978 : Architecte
Bodiansky, Vladimir, 1894, 1966 : Ingénieur
Prouvé, Jean, 1901, 1984 : Constructeur
Datation
1936-1939
Précisions sur la réalisation
Dernière du genre construite en France, la maison du peuple de Clichy se distingue par la mise en œuvre de dispositifs architecturaux ingénieux. Sa polyvalence est renforcée par une architecture transformable au gré des besoins. À l’étage, la salle de spectacle de 2000 places devient, grâce à une cloison mobile, une salle de cinéma pour 500 spectateurs. Au rez-de-chaussée, le marché peut se tenir en plein air grâce au toit ouvrant et au plancher escamotable de la salle. À l’arrière sont situés les locaux associatifs et syndicaux. À l’image d’une automobile, les façades sont entièrement carrossées de panneaux métalliques. L’esprit machiniste de cette architecture en fera une icône du Mouvement moderne.

Mise à jour le 21/01/2020