Colloque, conférence, débat

La mémoire en œuvre. Recherche et archives d’architecture.

La protection des archives du cinéma en France : l’action de l’association Eldorado 1978-2000

Lundi 6 avril 2020 - 19h

Hall d'about / Plateforme de la création architecturale

Dans le cycle "La mémoire en œuvre", le Centre d’archives d’architecture invite des doctorant-e-s ou de jeunes docteurs, au terme de leur recherche, à montrer comment l’architecture et les architectes émergent à partir du travail sur les archives. Andrès Avila présentera « La protection des archives du cinéma en France : l’action de l’association Eldorado 1978-2000 ».

Créée en 1978 à Paris grâce à l’initiative de Francis Lacloche - auteur du livre Architectures de cinéma, 1981, l’association Eldorado a mené une action fondamentale de mobilisation de l’opinion publique (et des professionnels de l’architecture et du patrimoine) pour la conservation des architectures du cinéma en France.

En décrivant le contexte dans lequel l’association Eldorado a développé ses activités pendant le dernier quart du XXe siècle – les combats menés depuis les années 1960, d’abord dans les pays anglo-saxons, pour la sauvegarde des cinémas –, on proposera un regard sur le fonds documentaire constitué (le « fonds Eldorado », conservé aux Archives d’architecture). On montrera aussi comment ces archives permettent de nourrir une réflexion sur les enjeux de la protection de ces bâtiments en France.

Quelques tirages noir et blanc des cinémas Odeon construits pendant les années trente, réalisés par John Maltby, photographe officiel du circuit.

Quelques tirages noir et blanc des cinémas Odeon construits pendant les années trente, réalisés par John Maltby, photographe officiel du circuit.

Informations pratiques

Plateforme de la création architecturale
7 avenue Albert de Mun
Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro

Inscription conseillée, entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Les valises quelle que soit leur taille et les sacs de grande contenance sont désormais interdits dans la Cité.