Portrait de John Ruskin en 1879
Colloque, conférence, débat
Cours publics

Figures critiques du culte moderne des monuments

Jeudi 7 décembre 2017 - 18h30
Auditorium
Depuis le XIXe siècle où la discipline de l’intervention sur les monuments anciens cherche à se constituer en science, quelques grandes figures émergent de la bibliographie relative à la restauration des monuments. Souvent érigées en totems, ces figures un peu vagues semblent autoriser les positions caricaturales de leurs panégérystes.

Les avancées de la recherche sur l’histoire des monuments permettent d’esquisser une généalogie des idées et de la manière dont se sont constituées les méthodes et doctrines, autour des figures d’Etienne Viollet-le-Duc (1814-1879), de John Ruskin (1819-1900), Camillo Boito (1836-1914) et Aloïs Riegl (1858-1905), Cesare Brandi (1906-1988) et Françoise Choay (1925).

En plongeant dans l’histoire longue des monuments les mieux documentés de l’antiquité, des cathédrales ou des grands châteaux, il est possible de dégager, à chaque époque, le rapport des commanditaires et de leurs architectes à l’œuvre d’art et au passé, donc aux prémices de la question du « restaurer ». Au XIXe siècle, du fait d’un rapport nouveau et très instrumentalisé à l’Histoire, la question de la restauration peut être étudiée pour elle-même, en particulier à partir des publications. Les guerres du XXe siècle auraient pu la faire voler en éclat : il n’en a rien été, pas plus, étrangement, que l’évolution constante des conditions de production de la restauration n’a induit de glissement dans de nouvelles modalités de la mise en œuvre.

Peut-on pour autant penser, à la suite de l’élaboration et de la publication des conventions internationales, qu’une manière de consensus a pu apparaître ? N’a-t-on pas plutôt assisté à un durcissement et à une polarisation de conceptions antérieures, un «local» jusqu’au-boutiste prenant le pas sur un « global » plus attentiste?

Plutôt qu’aux questions de doctrine stricto sensu, ce cours public s’intéressera, à partir d’exemples très documentés, à la cuisine de la restauration, progressant de la connaissance initiale à la dynamique du projet,  dans le cadre d’une commande opérée par le savoir technique du restaurateur.

Avec :
Patrick Ponsot
, architecte en chef des Monuments historiques

Informations pratiques

Auditorium
7 avenue Albert de Mun
Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro

Les valises quelle que soit leur taille et les sacs de grande contenance sont désormais interdits dans la Cité.

Renseignement 
Denise Lefebvre
01 58 51 52 94
denise.lefebvre@citedelarchitecture.fr

Brochure de programmation

Retrouvez l'ensemble du programme des Cours publics de la saison 2017-2018 Relever l’héritage après les ruptures de l’Histoire. Jalons d’hier et débats d’aujourd’hui dans la brochure ci-attachée.

Chapitres

I. Le monument «saisi par l’évènement». Patrimoines détruits et  représentation de l’histoire.

II. Reconstruire l’Europe, un chantier politique au XXe siècle

III. Cités martyres et défis technologiques. Mémoires et  authenticités à l’épreuve  du présent