Palais de Chaillot

Les missions de la Cité

La Cité de l’architecture et du patrimoine est un établissement public national à caractère industriel et commercial, créé en 2004 et ouvert au public en 2007. Il réunit, en une même institution, un musée, un centre d’architecture, une école, une bibliothèque spécialisée et un centre d’archives.

Le projet de la Cité est fondé sur la transmission. Il se déploie autour des notions d’héritage et d’éducation, en nouant de multiples dialogues : entre patrimoine et création, mémoire et projet, éducation et diffusion. Très concrètement, les activités de la Cité de l’architecture et du patrimoine se développent sur un large spectre.

1. Conserver, valoriser et diffuser des collections très diverses (peinture murale, sculpture monumentale, maquette, vitrail, dessins, livres anciens, photographies) et des fonds d’archives, qui permettent de situer l’architecture d’aujourd’hui dans l’histoire.

Le musée des monuments français propose une histoire vivante de l’art de bâtir, du XIe siècle à nos jours. Il offre à ses visiteurs un voyage, dans l’espace et dans le temps : de la basilique de Vézelay en Bourgogne, exemple remarquable de l’utilisation du décor sculpté dans l’architecture romane du 12e siècle, au plafond peint de la coupole de la cathédrale de Cahors, au 14e siècle, qui constitue l’un de rares exemples de peinture monumentale gothique, conservée aujourd’hui en Europe ; de la Cité radieuse, construite par Le Corbusier à Marseille en 1952, dont il présente une reconstitution à l’échelle 1 d’une des Unités d’habitation, au projet de Tour sans fins conçu par Jean Nouvel pour le quartier d’affaires de La Défense, projet non réalisé, mais qui aurait constitué le plus haut gratte-ciel du monde, construit en béton.

Comprendre l’architecture, c’est comprendre une époque et une société, ses aspirations, ses croyances, son rapport à la mort, mais aussi la façon dont elle est gouvernée, dont elle organise les échanges économiques et la circulation des idées. 

Cité radieuse - Le Corbusier

Cité radieuse - Le Corbusier

2. Organiser des expositions temporaires, des projections et des débats qui contribuent à promouvoir et à diffuser la création architecturale auprès du grand public.

La programmation de la Cité entrecroise les projets historiques et contemporains, articule la valorisation des collections et du patrimoine avec une série de thématiques : la relecture de l’héritage moderne, le débat sur la fabrication de la ville, la réflexion prospective sur la scène architecturale française et sa mise en perspective internationale. Elle est résolument ouverte à l’expérimentation et la recherche. Elle explore l’architecture et le patrimoine à travers une grande diversité de médiums et de formats, au-delà de l’exposition : cinéma, photographie, littérature, colloques, rencontres, débats…

Exposition universalistes

3. Proposer, par le truchement de l’Ecole de Chaillot, une offre d’enseignement supérieur de niveau post-master, destinée aux titulaires d’un diplôme d’Etat d’architecte ou équivalent, qui souhaitent se spécialiser dans le domaine du patrimoine.

Par ailleurs, l’Ecole de Chaillot assure, en partenariat avec l’Ecole des Ponts Paris Tech, la formation post concours des Architectes et Urbanistes de l’Etat.

Au-delà de l’offre pédagogique qu’elle propose, la Cité est un partenaire actif des Écoles nationales supérieures d’architecture : lieu d’accueil de leurs étudiants, de stimulation de leur créativité et partenaire pédagogique.

Dessin Ecole de Chaillot

Autun, vue panoramique du quartier Marchaux

4. Offrir des ressources précieuses aux étudiants et aux chercheurs :

Une bibliothèque spécialisée, un centre d’archives, de nombreuses publications (10 à 15 titres par an en moyenne, pour l’essentiel réalisés en co-production avec des éditeurs, ainsi que deux revues, Archiscopie, revue trimestrielle d’actualité, et Colonnes, revue annuelle du centre d’archives), ainsi que des ressources numériques, comme l’encyclopédie collaborative numérique de l’architecture,    Archipédie, à laquelle participent les enseignants, doctorants et étudiants des écoles d’architecture et des universités. 

Bibliothèque d'architecture du XXe et XXIe siècle

Bibliothèque d'architecture du XXe et XXIe siècle

5. Programmer des rendez-vous réguliers avec professionnels du cadre bâti :

Plateforme de la création architecturale, concours Europan, Albums des jeunes architectes et paysagistes, Biennale d’architecture de Venise, prix AFEX, prix de l’Espace public… La Cité est ainsi le lieu de résonance des grands débats sur notre cadre de vie d’aujourd’hui et de demain, elle est un point d’enregistrement des pulsations du secteur. Dans cette perspective, la Cité a, dès sa création, souhaité développer ses liens avec des partenaires privés.

Plateforme de la création architecturale

Plateforme de la création architecturale

Informations pratiques

Cité de l'architecture & du patrimoine
1 place du Trocadéro et du 11 novembre
Paris 16e

01 58 51 52 00