#CitéDeLArchiChezVous

La naissance de l'Art nouveau

Collections

Après un printemps confiné, retour vers la nature !

Eugène Grasset (1845-1917), célèbre artiste, décorateur et architecte français d’origine suisse, est l’un des représentants de l’Art nouveau. En 1897, lors d’une conférence intitulée « L'Art Nouveau » à l'Union centrale des Arts décoratifs, il condamne la production des industries d'art qui se limitent à un style classique apprécié par une vaste clientèle et exhorte les artistes à développer un « art nouveau », beau et économique grâce à « l’emploi raisonné de la matière ainsi qu'un usage des ornements tirés de la nature ».

La Plante et ses applications ornementales, publié en 1896, transpose ce concept en images. Ce recueil rassemble des modèles de décoration d’inspiration florale réalisés par les élèves de son cours de dessin d'arts industriels et composition décorative à l’école Guérin à Paris. Cet ouvrage n’est pas seulement destiné à ses étudiants, mais plus largement aux artistes, décorateurs, céramistes et aux architectes français et étrangers.

Comme l’architecte Hector Guimard (1867-1942), Eugène Grasset fut très influencé par Eugène-Emmanuel Viollet-le-Duc (1814-1879), maître de l’architecture rationaliste au XIXe siècle et fondateur du musée de Sculpture comparée, devenu en 1937 musée des Monuments français et aujourd’hui musée de la Cité de l’architecture & du patrimoine.

Eugène Grasset (dir.), La Plante et ses applications ornementales, Librairie centrale des beaux-arts, E. Lévy, 1896

Eugène Grasset (dir.), La Plante et ses applications ornementales, Librairie centrale des beaux-arts, E. Lévy, 1896

Eugène Grasset (dir.), La Plante et ses applications ornementales, Librairie centrale des beaux-arts, E. Lévy, 1896

Eugène Grasset (dir.), La Plante et ses applications ornementales, Librairie centrale des beaux-arts, E. Lévy, 1896