Découvrez plus de vidéos

Pandémie

Captation du débat qui s'est tenu le 7 février 2017

Borel Julien
(19..-....) Metteur en scène ou réalisateur
Huray Stéphane
Membre de l'équipe de production
Paquot Thierry
(1952-....) Présentateur
Pinto Alfonso
(1983-....) Commentateur

Un genre particulier du cinéma catastrophe : une épidémie ravage toute une population. Dans la banlieue de Séoul, un travailleur immigré se meurt d’une forme mutante de la grippe aviaire (le titre coréen, Gamgi, signifie « grippe »). La pandémie se répand insidieusement. Les décès se multiplient, les hôpitaux sont surchargés et ne savent trop qu’y faire, les responsables politiques non plus – ils pensent avant tout à leur carrière ; les médias inquiètent plus qu’ils n’informent. Mené tambour battant, le film s’attarde aussi bien sur la politique (faut-il tuer les personnes contaminées ? dénoncer les migrants, faciles bouc-émissaire ?), que sur le système de santé et de sécurité d’une ville multimillionnaire.. Thierry Paquot : « La contagion peut être une arme de guerre redoutable. Là, il s’agit d’un virus qu’on ne sait pas combattre, et qui sème la mort. Toute ville s’avère vulnérable. »