N° 36, juin 2020 - Regarder et imaginer Paris

Un nouveau souffle pour les archives d’architecture en France

Le Centre d’archives d’architecture du XXe siècle a le plaisir d’annoncer sa réouverture prévue au premier semestre 2021 dans une nouvelle implantation parisienne.

Le nouveau site sera plus largement le Centre des collections et des archives d’architecture de la Cité de l’architecture et du patrimoine. Ce projet majeur de la Cité de l’architecture et du patrimoine est le fruit de plusieurs années d’élaboration. Il réunira le Centre d’archives d’architecture et une grande partie des collections du musée des Monuments français (collections d’architecture, moulages de petites et moyennes dimensions). C’est le résultat d’une remarquable synergie entre ces deux services patrimoniaux réunis, au sein de l’établissement, en département des Collections.

Il faut souligner le soutien actif – et le financement – que le projet a reçus du ministère de la Culture. Il a été piloté en concertation étroite avec le Secrétariat général et la direction générale des Patrimoines, plus particulièrement le service de l’architecture, avec l’appui du service interministériel des Archives de France et du service des musées de France.

Situé boulevard Ney (porte d’Aubervilliers), dans le nord de Paris, le nouveau site bénéficie d’une très bonne desserte (tram T3b, station Rosa-Parks du RER E, proximité des lignes 7 et 12 du métro). Ce transfert permettra une amélioration considérable des conditions de conservation et de communication des deux collections. Pour le Centre d’archives, c’est la réunion en un seul lieu de tous les fonds (donc la suppression de sa réserve extérieure de Provins), la possibilité de reprendre la collecte – une urgence –, et l’occasion de repenser la salle de lecture pour un meilleur service aux chercheurs. Pour le musée, c’est un rapprochement géographique qui facilitera l’étude et la gestion des collections (pour leur partie la plus facile à déplacer et à prêter), et une réduction drastique du nombre de réserves extérieures. Le département des Collections dans son ensemble pourra mettre en commun procédures, matériels et espaces de travail. Enfin, les chercheurs auront accès en un même lieu à la plupart des collections patrimoniales de la Cité.

À la date d’impression de ce numéro, les nouveaux espaces sont en cours d’équipement. Les déménagements des archives et des œuvres s’étaleront sur trois années ; les chercheurs auront accès dès 2021 à toutes les archives qui étaient conservées rue de Tolbiac, un peu plus tard à celles qui se trouvent à Provins. Pour toute l’équipe du Centre d’archives, c’est un défi passionnant à relever.

Le prochain numéro de Colonnes rendra compte en détail, bien sûr, tant du projet que de l’ouverture de ce nouveau centre.

Dans le présent numéro, parmi les présentations de fonds, plusieurs concernent la région parisienne, de Vincennes et La Défense à Compiègne, ou d’autres sites comme le château de La Rochepot en Bourgogne. La Reconstruction est évoquée sous l’angle d’un patrimoine très particulier, les phares des côtes françaises, à travers un fonds des Archives nationales. Deux chercheurs présentent des sources reconstituées à partir de lieux de conservation multiples, celles de l’activité de l’architecte belge Georges Hobé, un pionnier de l’Art nouveau, et celles relatives aux ambassades françaises.

Du côté du Centre d’archives d’architecture, les fonds Paul Guadet et René Sarger, classés pendant la période de fermeture au public, font chacun l’objet d’un article détaillé.

Le dossier thématique a été conçu avec l’aide de Jean-Marc Hofman (Cité de l’architecture et du patrimoine) à l’occasion de l’exposition Voir Paris présentée cette année à la Cité de l’architecture et du patrimoine (ouverture prévue en juin, reportée à septembre), consacrée au Paris que restituent les collections constituées par Albert Kahn. Ce dernier envoyait au début du XXe siècle, comme on le sait, ses « opérateurs » sillonner toute la planète pour en ramener des reportages, parmi les premiers réalisés en couleurs (photographies sur plaques auto[1]chromes). Si l’on associe volontiers cette documentation unique à des destinations exotiques, on sait moins que les opérateurs d’Albert Kahn ont sans interruption parcouru, photographié et aussi filmé les rues parisiennes pendant plus de vingt-cinq ans, essentiellement de 1910 à la fin de l’entre-deux-guerres.

Après une présentation de cette entreprise considérable et des fonds qui en résultent par leurs conservateurs David-Sean Thomas et Magali Mélandri (Musée départemental Albert Kahn), et commissaires de l’exposition avec Jean-Marc Hofman, plusieurs contributions détaillent, toujours sous l’angle des sources documentaires disponibles, de grandes étapes des projets d’urbanisme parisiens de l’époque (le démantèlement des fortifications, le plan d’aménagement de la région parisienne, les expositions universelles) ou des institutions clés en la matière (le Musée social, le casier archéologique de Paris). En quelques articles, ce dossier est donc une introduction à toute étude sur le Paris de l’avant-guerre.

David Peyceré

 

Sommaire

ACTUALITES DES ARCHIVES EN FRANCE

 

4 Cité de l’architecture et du patrimoine
Fonds reçus, classés et mis en valeur en 2019
Par David Peyceré

8 Cité de l’architecture et du patrimoine
Le fonds Paul Guadet (1873-1931) et l’historique de son traitement
Par Marcos Carvalho-Canto

12 Cité de l’architecture et du patrimoine
Les archives de René Sarger (1917-1988), l’architecture par l’ingénierie
Par Simon Vaillant

15 Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine
La reconstruction des phares détruits pendant la Seconde Guerre mondiale
Par Stéphane Rodriguez-Spolti

18 Archives départementales de la Côte-d’Or
Les plans d’architectes du château de La Rochepot aux Archives de la Côte-d’Or
Par Sophie Hennet

21 Archives départementales des Hauts-de-Seine
Les archives de l’agence d’architecture Jean de Mailly
Par Emmanuelle Haim

24 Archives départementales du Val-de-Marne
Les archives de l’agence Simon, architectes à Villeneuve-Saint-Georges (1882-1982)
Par Christine Carbonnel Saillard

27 Archives de Compiègne et de son agglomération
L’œuvre compiégnoise d’André Louis Guillaume : un don exceptionnel pour la ville de Compiègne
Par Frédéric Guyon

30 Archives municipales de Vincennes
Les archives Quarez et Lapostolle, un fonds inespéré pour Vincennes
Par Christine Kauffmann

33 CIVA/AAM Bruxelles
Dissémination « fertile » des archives de Georges Hobé (1854-1936)
Par Raymond Balau

36 Sources pour une histoire de l’architecture et de la décoration des ambassades de France au xxe siècle
Par Héléna Rigaud


REGARDER ET IMAGINER PARIS, 1910-1937

40 Voir Paris au début du xxe siècle
Par Jean-Marc Hofman

41 Voir Paris dans les Archives de la Planète
Par David-Sean Thomas et Magali Mélandri

45 Le casier archéologique et artistique de Paris et du département de la Seine
Par Laurent Favrole

51 Le Musée social et les fortifications de Paris (1908-1920)
Par Marie Charvet

56 À la recherche de la théorie du Plan d’aménagement de la Région parisienne
Par Corinne Jaquand

61 Le Paris insolite des expositions universelles dans les fonds de la Cité de l’architecture et du patrimoine
Par Florence Allorent

 

RECENSION

68 Olivier Dufour, Décors d’ambassades. Art et diplomatie française au xxe siècle
Par Franck Delorme

69 Hélène Caroux, Antoine Furio, Benoît Pouvreau… [et al.], Jean de Mailly à Rosny-sous-Bois : bâtir une ville moderne
Par Sibylle Le Vot

70 Maryannick Chalabi et Violaine Savereux-Courtin, Églises du xxe siècle du diocèse de Lyon, Lyon, Lieux-Dits, 2019, 352 p.
Par Franck Delorme

72 Dominique Amouroux et Franck Delorme, Pierre Pinsard, architectures profanes et sacrées, Bourg-en-Bresse, CAUE de l’Ain / Patrimoine des Pays de l’Ain, 2019, 300 p.
Par David Peyceré

 

Fiche technique

Édition
Cité de l'architecture & du patrimoine
Parution
juin 2020
N° ISBN
ISSN 1151-1621
Détails
30 x 20 cm, 80 pages
Prix
8,00 €
Diffusion
Pas d'abonnement à cette revue. La commande se fait au numéro

 

Tags