Exposition

Nicolas Cesbron. Haut Bois d'amour

du 15 mai au 22 septembre 2014

Cité de l'architecture & du patrimoine

Artiste amoureux de la lumière et de la nature, Nicolas Cesbron s’en inspire pour créer du mobilier et des luminaires qui conjuguent l’exubérance de la végétation, la pensée et l’amour de l’art.

Enfant, ce docteur en physique né à Reims en 1964 fabriquait déjà ses cabanes, aujourd’hui ébéniste, il vit à Saint-Denis dans la maison en bois qu’il s’est construit. Les voûtes de la chapelle du Calvaire gardent le souvenir d’une constellation de motifs lumineux aux variations infinies projetées par ses graciles Fleurs de Morphée, entrelacs organiques de lianes et de tiges soutenant de vaporeuses calebasses ajourées de mille trous. Dans cet univers habité d’odeurs d’encre et de papier, de théories, de machines et de traités de mécanique céleste, flottent aussi des sensualités africaines dont il s’est enivré à la faveur d’une coopération de deux ans…

Capable de collaborer pour sa ville le temps d’une parade chorégraphiée par Philippe Découflé en 2007, ses œuvres sont présentées dès 1994 à Paris à l’Orangerie, avant de l’être à la fondation Rothschild, au musée d’Avesta en Suède ou lors d’un symposium de Land Art au Japon.

L’exposition Haut Bois d’amour de Nicolas Cesbron, se tient au sein de la Galerie des peintures murales et des vitraux. Elle présente 27 œuvres de Nicolas Cesbron ainsi qu’un documentaire de Claudie Rouzier (10’) et un travail vidéo d’Éric Engels.

Informations pratiques

Galerie d'architecture moderne et contemporaine
1 place du Trocadéro
Paris 16e
Métro Trocadéro ou Iéna

Ouvert du mercredi au dimanche
de 11h à 19h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h

Entrée comprise dans le billet d’accès au musée

  • Rencontre et anecdotes

    Assistez et partagez un moment exceptionnel, une visite à deux voix avec Nicolas Cesbron et Fiona Meadows commissaire de l'exposition
    Cette rencontre s'inscrit dans le programme de design du festival D DAY'S

Tags