Bernard Huet

L'architecture, mémoire de la ville
Données à l’État en 2014, les archives de Bernard Huet sont capitales pour comprendre le renouveau de la pensée urbaine en France, dont il est l’une des figures importantes.

Né au Vietnam en 1932, Bernard Huet étudie à l’École des beaux-arts à Paris, dans l’atelier Gromort-Arretche, au Politecnico de Milan auprès d’Ernesto Rogers, à l’université de Pennsylvanie auprès de Louis Kahn et de Le Ricolais, enfin à Kyoto auprès de Tomoya Masuda.
De retour en France, il crée en 1966 un « atelier collégial », précurseur de la réforme de l'enseignement de l’architecture après 1968. Rédacteur en chef de L’Architecture d’aujourd’hui de 1974 à 1977, il donne une nouvelle impulsion à la revue.

Plus discrète, sa carrière d’architecte et d’urbaniste est tout aussi importante et plusieurs de ses projets s’avèrent centraux pour l’urbanisme depuis les années 1980 : à Paris, la place Stalingrad (1989), le réaménagement des Champs-Élysées (1990-1994), le parc de Bercy et en province de nombreux aménagements d’espaces urbains (Amiens, Brest, Clermont- Ferrand, Albi, Bordeaux, Trieste, Venise, etc.).

L’extrême retenue de ses dessins reflète la rigueur de ses interventions, dans lesquelles tous les détails sont au service d’un récit sous-jacent, invisible mais précis.

Accéder à l'exposition

Portrait de Bernard Huet. Cliché d'Erwan Le Marchand

Portrait de Bernard Huet. Cliché d'Erwan Le Marchand

ZAC Cathédrale, Amiens, 1992-2007

ZAC Cathédrale, Amiens, 1992-2007, Bernard Huet, arch. et Anne Cleary et Denis Connolly, artistes

Bibliothèque nationale de France, Paris 13e, 1988

Bibliothèque nationale de France, Paris 13e, 1988, Bernard Huet, David Bigelman, Marylène Ferrand, Jean-Pierre Feugas et Bernard Le Roy, architectes

  • Crédits

    Exposition virtuelle produite et présentée par la Cité de l'architecture & du patrimoine.

    Guy Amsellem, président de la Cité de l'architecture & du patrimoine
    Corinne Bélier, directrice du musée des Monuments français
    David Peyceré, responsable du Centre d’archives d’architecture du XXe siècle
    Stéphanie Quantin, conservateur de la Galerie d’architecture moderne et contemporaine

    Commissariat
    David Peyceré, responsable du Centre d’archives d’architecture du XXe siècle
    Simon Vaillant, chargé de recherches
    Jean-Pierre Feugas, architecte
    Avec la collaboration d’Émilie Regnault, attachée de conservation

    Conception, réalisation et graphisme
    Alexandre Ragois, chargé de recherches et responsable multimédia

    Cette exposition est la version numérique et le prolongement de l'exposition éponyme présentée du 10 février au 31 mai 2016 dans la Galerie d'architecture moderne et contemporaine de la Cité de l'architecture & du patrimoine dans le cycle d'exposition « Nouvelles Acquisitions ».

    Mise en ligne depuis avril 2016