Hôtel de ville, Le Havre, 1956

Auguste Perret. Huit chefs-d'œuvre !/?

Architectures du béton armé
Version numérique de l’exposition présentée au Palais d’Iéna, siège du CESE, du 27 novembre 2013 au 19 février 2014, et organisée par le Conseil Économique, Social et Environnemental en collaboration avec la Fondazione Prada, cette exposition met à l’honneur un des parcours architecturaux les plus inspirants du 20e siècle.

Auguste Perret a développé tout au long de sa carrière une pratique architecturale exigeante, fondée sur des dispositifs compacts reliant le pensé, le graphique et le construit en une puissante mécanique créative.

Cette exposition entend renouveler le regard porté sur cet intellectuel constructeur à travers huit édifices majeurs : l’immeuble de la rue Franklin (1903), le théâtre des Champs-Élysées (1913), l’église du Raincy (1923), la salle Cortot (1928), le Mobilier National (1934), le Palais d’Iéna (1937), l’Hôtel de Ville du Havre (1950) et l’église Saint-Joseph (1951).

Par une importante sélection de documents, elle souhaite faire partager à un large public l’intimité d’une démarche de conception qui compte parmi les plus élevées qu’ait produites la discipline architecturale.

Accéder à l'exposition

Portrait d'Auguste Perret de profil sur la terrasse de l'immeuble de la rue Franklin

Portrait d'Auguste Perret de profil sur la terrasse de l'immeuble de la rue Franklin

Immeuble de la rue Franklin, Paris 16e, 1903

Immeuble de la rue Franklin, Paris 16e, 1903, Auguste et Gustave Perret

Garde meuble du Mobilier national, rue Berbier-du-Mets, Paris 13e, 1937

Garde meuble du Mobilier national, rue Berbier-du-Mets, Paris 13e, 1937, Auguste et Gustave Perret

Crédits

Exposition virtuelle produite et présentée par le Centre d’archives d’architecture du XXe siècle la Cité de l'architecture & du patrimoine d’après l’exposition « Auguste Perret. Huit chefs-d’œuvre !/? Architectures du béton armé » organisée par le Conseil Économique, Social et Environnemental en collaboration avec la Fondazione Prada.

Guy Amsellem, président de la Cité de l'architecture & du patrimoine
Corinne Bélier, directrice du musée des Monuments français
David Peyceré, responsable du Centre d’archives d’architecture du XXe siècle

Commissariat
Joseph Abram

Avec l’assistance de
Ana bela de Araujo
Kenneth Rabin

Conception, réalisation et graphisme
Alexandre Ragois, Chargé de recherches et responsable multimédia

Mise en ligne depuis février 2014