#CitéDeLArchiChezVous

Sur les hauteurs de Paris

#LOeuvreDuPublic

Rendez-vous sur nos réseaux sociaux afin de voter pour #LOeuvreDuPublic. À partir de détails, choisissez entre 4 œuvres de nos collections celle qui vous intrigue le plus. L'oeuvre qui remporte le plus de suffrages vous est dévoilée entièrement et expliquée par nos conservatrices. C'est déjà la sixième semaine de #LOeuvreDuPublic, et vous avez eu envie de prendre la hauteur à Paris...

De nombreux personnages échappent à notre vue sur les hauteurs de Paris, à l’image de l’archange saint Michel. Réalisée entre 1853 et 1855 au cours de la restauration de la Sainte-Chapelle, cette statue surplombe le chevet de l’édifice. Bien qu’invisible depuis le sol, le détail de l’œuvre va jusqu’aux portraits des acteurs du chantier représentés sur la couronne aux pieds de l’ange.

Cette sculpture de plomb n’est pas sans faire écho à celles des apôtres également conçues par Geoffroy-Dechaume, qui viendront, quelques années plus tard, animer la flèche de Notre-Dame toute proche. Habitants des cieux et des toits de Paris, anges et apôtres se répondent du haut de leur promontoire, loin des regards. Mais heureusement pour nous, dès 1856 le photographe Charles Marville se hisse jusque là-haut.

Ange du pignon est de la Sainte-Chapelle à Paris réalisé par Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume, Charles Marville, tirage sur papier albuminé, 1856

Ange du pignon est de la Sainte-Chapelle à Paris réalisé par Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume, Charles Marville, tirage sur papier albuminé, 1856