#CitéDeLArchiChezVous

Quels destins pour le Crac des Chevaliers ?

Autour des expositions

L’exposition "Le Crac des Chevaliers, chroniques d’un rêve de pierre" a été l'un des grands succès de la programmation 2018-2019 de la Cité de l'architecture & du patrimoine, réunissant un large public autour du « plus beau des châteaux du monde » (T. E. Lawrence). Nous vous proposons aujourd'hui de revivre l'après-midi de débats qui a accompagné ce succès.

Tombé dans l’oubli à la fin des Croisades, redécouvert par les voyageurs et les archéologues au XIXe siècle, le Crac s’est imposé dans notre imaginaire occidental comme le modèle du château fort. Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2006, il fait toujours l'objet de recherches archéologiques et historiques.

L’exposition s'est accompagnée d'une après-midi de conférences, débats et projections centrée  sur la place du Crac dans l’archéologie orientale du XXe siècle et les défis actuels de la reconstruction du patrimoine monumental de Syrie :

Quels destins pour le Crac des Chevaliers ? - février 2019

Parmi les participants :

  • Michel Al-Maqdissi, ancien directeur-adjoint des Antiquités des Musées de Syrie
  • Jean Mesqui, ingénieur général des Ponts et Chaussées, historien de l’architecture fortifiée
  • Jean Rolin, écrivain
  • Jean-Marc Hofman, commissaire de l’exposition

Modération : Emmanuel Pénicaut, conservateur en chef du patrimoine et commissaire de l’exposition, et Marie-Hélène Contal, directrice du Développement culturel à la Cité de l'architecture & du patrimoine.

En clôture de cette après-midi de débats, le photographe Frédéric Chaubin, présente son travail, encore inédit, sur les châteaux-forts européens.

Parmi les ouvrages des participants :

Le Crac des Chevaliers, chronique d’un rêve de pierre, Jean-Marc Hofman et Emmanuel Pénicaut, Éditions Hermann, CAPA-MAP, 2018

Le Crac des Chevaliers, histoire et architecture, Jean Mesqui et Maxime Goepp, Éditions de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2019

Crac, Jean Rolin, Éditions P.O.L., 2019