Découvrez plus d'œuvres

œuvre du musée

Tour Hypergreen, vue de nuit au mi-hauteur

Numéro d'inventaire

2009.10.12

Situation

En réserve

Précisions sur le numéro d'inventaire

Marqué le 01/03/2019

Statut

Propriété de l’État, Cité de l’architecture et du patrimoine, musée des Monuments français

Titulaires des droits

Auteur(s)

Auteur(s) de l'œuvre du musée

Datation

2005

Projet non réalisé. En 2005, l’architecte Jacques Ferrier élabore un ambitieux programme de recherche dénommé Hypergreen en partenariat avec le groupe Lafarge. Le projet développe un concept de gratte-ciel écologique destiné aux grandes métropoles mondiales. La tour Hypergreen utilise les développements les plus avancés en matière de structure béton. Une résille porteuse, squelette extérieur, garantit la stabilité de l’édifice tout en jouant un rôle climatique. Orientée, elle présente ses façades et l’organisation de ses espaces intérieurs en fonction de l’ensoleillement. Des éoliennes, installées au sommet, ainsi que des cellules photovoltaïques produisent une partie de l’énergie nécessaire aux usagers. Conçue pour accueillir un programme mixte réunissant bureaux, logements, jardins, commerces et loisirs, cette tour multifonctionnelle favorise les interactions entre activités publiques et privées tout en permettant une large ouverture sur la ville. Jamais construite, la tour Hypergreen a cependant inspiré de multiples projets de l’agence telle que la proposition pour le concours de la tour Phare à la Défense.

Description

Tirage réalisée par l'agence Jacques Ferrier architectures

Matières

  • Papier glacé
  • Encre
Techniques
  • Néant

Dimensions

Hors tout

H : 59,3 cm; l : 83,7 cm

Inscription

Néant.

œuvre de référence

Tour Hypergreen

Datation

2005

Mise à jour le 01/03/2019