Exposition

Kinshasa Chroniques

Du 14 octobre 2020 au 11 janvier 2021

Cité de l'architecture & du patrimoine

Galerie haute des expositions temporaires

Pour la première fois, la Cité de l'architecture & du patrimoine présente une grande exposition d'art contemporain pour interroger la ville et ses représentations. Le parcours propose une approche de la capitale congolaise, troisième ville d'Afrique, née du regard d'artistes dont la pratique est ancrée dans une expérience intime de l'espace urbain.

Soixante-dix artistes congolais, membres pour la plupart d'une très jeune génération de créateurs racontent dans cette exposition la complexité et la richesse de la capitale congolaise. Photographie, BD, performance, vidéo, peinture, slam, etc :  leurs travaux offrent de multiples points d'entrée pour penser l'espace urbain kinois. Les oeuvres présentées constituent ainsi une écriture plurielle, novatrice et engagée où s'exprime une lecture de la ville comme creuset des possibles. Avec ses quelques treize millions d'habitants et 85% de sa surface auto-planifiée et auto-construite, Kinshasa peut, en effet, être perçue comme le révélateur d'une nouvelle façon de produire la ville.

Sur fond de déambulation, l'exposition s'articule autour de neuf chroniques : performance, sport, paraître, musique, capital, esprit, débrouille, futur, mémoire. Les thématiques sont diverses mais n'ont pas pour objectif d'offrir une vision englobante et exhaustive de Kinshasa. Ces chroniques peuvent d'ailleurs être abordées de manière linéaire ou bien selon l'intérêt et l'envie des visiteurs, en faisant des sauts, des impasses, des allers et retours.

Engagés, à la recherche de manières nouvelles de dire et d'imaginer la ville, tant formellement qu'éthiquement et politiquement, les concepteurs que l'on rencontre dans cette exposition mettent radicalement à mal clichés et images faciles. Ils disent par la plastique, par le verbe, par le son, Kinshasa telle qu'elles et ils la voient, la vivent, la questionnent, l'imaginent, l'espèrent, la contestent.

 

Une exposition en co-production avec le Musée International des Arts Modestes de Sète.

Informations pratiques

1 place du Trocadéro et du 11 novembre
Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro

Ouvert tous les jours sauf le mardi
de 11h à 19h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h

Tarifs :
9€ (tarif plein) / 6€ (tarif réduit)
Billet combiné Musée : Exposition Kinshasa Chroniques + Collections permanentes : 12€ (tarif plein) / 9€ (tarif réduit)

  • Commissariat

    • Commissariat général :

    Dominique Malaquais
    Historienne d’art, politologue et chercheuse au Centre d’Études des Mondes Africains, CNRS

    • Commissariat associé :

    Éric Androa Mindre Kolo (Bingo Cosmos)
    Artiste

    Sébastien Godret
    Photographe

    Fiona Meadows
    Responsable de programmes à la Cité de l’architecture & du patrimoine

    Claude Allemand
    Musée International des Arts Modestes – Sète

    Assistés de Mega Mingiedi (Eza Possibles)
    Coordinateur local

  • Scénographie

    Jean-Christophe Lanquetin, HEAR

    • Graphisme : Nina Støttrup Larsen
    • Lumière : Raymond Belle
    • Calligraphie : Yannick Luzuaki Ndombasi
    • Eclairage : Raymond Belle et Yannick Le Gall
  • Soutiens

    L’exposition bénéficie du soutien de Dupon Phidap et du partenariat de Congo Na Paris.