Cathédrale de la résurrection, Evry (91) Mario Botta, arch. 1995
Colloque, conférence, débat
Cours publics

La guerre à Alep, destruction du patrimoine et retour à la vie

Jeudi 15 février 2018 - 18h30
Auditorium
Quel avenir pour la sauvegarde de la vieille ville d’Alep dans la reconstruction de l’après-guerre ? Si la destruction de la vieille ville est indéniablement la perte inestimable d’un patrimoine remarquable, sa reconstruction pour ses habitants devrait être à la fois respectueuse d’un passé et résolument tournée vers l’avenir.

Le patrimoine ne faisait pas l’unanimité à Alep et un siècle fut nécessaire à l’idée de valorisation de l’héritage matériel et de substitution de celui-ci à un rapport plus immatériel et fonctionnel aux lieux hérités. Les premières mesures de protection ont provoqué des réactions fortes mais les années 1990-2000, avec le développement démographique et l’essor économique, ont été marquées par des mesures efficaces d’intégration urbaine de la ville ancienne au centre-ville. De grands projets exemplaires ont rendu accessibles de nombreux espaces publics aux habitants et aux touristes : citadelle ; souks ; quartiers chrétiens de Jdeidé. Des aménagements ont considérablement modifié le paysage.

La guerre d’Alep fut une guerre à la ville et au patrimoine, un « urbicide ». Il ne s’agit aujourd’hui pas seulement de reconstruire et de conserver, mais également de comprendre ce qui a motivé cette étonnante indifférence à cet héritage singulier.

Face à la reconstruction, les choix restent difficiles : La modernité peut-elle être le critère de développement de la ville ancienne ? Le rêve de certains de voir la ville se transformer à l’image du modèle de Dubaï existe, et la reconstruction du centre de Beyrouth est, dans ce sens, sans doute un exemple à ne pas suivre. Si les interventions de reconstruction et d’aménagement se font à des échelles différentes selon les secteurs, des innovations, rendues possible par les destructions, pourront y être intégrées.

L’accentuation prévisible des problèmes actuels dans un futur proche ne seront résolus que si la communauté internationale se mobilise. Des inconnues subsistent : qui va s’engager dans la reconstruction de la vieille ville, et quand ? A-t-elle déjà commencé ?

Avec :

  • Thierry Grandin, architecte, expert Icomos
  • Jean-Claude David, géographe urbain, chercheur associé à Archéorient (CNRS, Lyon)
Informations pratiques

Auditorium
7 avenue Albert de Mun
Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro

Les valises quelle que soit leur taille et les sacs de grande contenance sont désormais interdits dans la Cité.

Renseignement 
Denise Lefebvre
01 58 51 52 94
denise.lefebvre@citedelarchitecture.fr

Brochure de programmation

Retrouvez l'ensemble du programme des Cours publics de la saison 2017-2018 Relever l’héritage après les ruptures de l’Histoire. Jalons d’hier et débats d’aujourd’hui dans la brochure ci-attachée.

Chapitres

I. Le monument «saisi par l’évènement». Patrimoines détruits et  représentation de l’histoire.

II. Reconstruire l’Europe, un chantier politique au XXe siècle

III. Cités martyres et défis technologiques. Mémoires et  authenticités à l’épreuve  du présent