Minimaousse

Mini Maousse 8. Références

Eau & créations contemporaines

Aquabane, une microarchitecture entre deux rives

Création contemporaine

Sauna flottant de Kaluga

Rintala Eggerston
Landscape Objects Festival, Kaluga, République tchèque, 2008
Réalisé dans le cadre du Landscape Objects festival en Russie, le sauna flottant de Kalluga fait partie d’un ensemble de structures flottantes temporaires installées sur pontons destinées à accueillir des groupes de personnes pendant un court séjour. Inspirées par le nombre croissant des catastrophes naturelles, ces maisons se présentent comme une solution attractive de vie en interaction avec la nature. Empruntant la tradition scandinave des bains publics, ce projet inclut un sauna où se réchauffer après s’être octroyé un plongeon vivifiant dans la rivière Ugra. Le Kaluga Floating sauna est construit en pin, comme en atteste le spécimen planté sur son toit.

https://www.designboom.com/architecture/rintala-eggertsson-architects-kaluga-floating-sauna/

Sauna public et participatif

goCstudio
Seattle, Etats-unis, 2015
Dans l’esprit « petit projet, grand impact », la jeune société de design goCstudio, située à Seattle, a créé « wa sauna », un sauna accessible au public, flottant sur les lacs de la ville. « L’idée est née par une très froide journée d’hiver. Nous cherchions à intégrer l’environnement aquatique afin d’attirer les visiteurs sur les lacs toute l’année » expliquent les architectes. Le sauna, habillé d’épicéa mesure 4 mètres de haut et accueille jusqu’à 6 personnes. Sa plateforme de 22 m2 en contreplaqué permet de se détendre au soleil ou de plonger dans l’eau limpide tandis ce que le sauna se déplace grâce à un moteur intégré. En Automne 2014, une équipe de bénévoles a conçu ce projet, qui a pu voir le jour grâce au soutien de la communauté et à une campagne de financement participatif à hauteur de 40 000 dollars. Depuis le chantier, il a fallu presque trois heures pour acheminer la structure qui pesait 2 tonnes : « le contraste entre le crissement du bitume et le flottement fut le moment le plus exaltant ».

Sauna-radeau entre amis

Santeria Hiltunen & friends
Joensuu, Finlande, 2012
En 2012, un groupe d’amis à Joensuu, en Finlande, a construit un radeau tout à fait original. Ce bateau multifonctions est pourvu de quelques équipements inattendus, dont un sauna entièrement fonctionnel. suite de l'article sur journal du design

Jellyfish Barge, serre modulaire flottante

PNAT
Italie, 2014
Le Jellyfish barge est un module autosuffisant qui permet de cultiver un potager dans les milieux à faibles ressources naturelles. Une base en bois repose sur des bidons en plastique recyclés équipé de purificateurs-désalinisateurs d’eau fonctionnant à l’énergie solaire. Cette « barge méduse » offre une solution de production de nourriture durable en utilisant la nature à la fois comme modèle et comme auxiliaire. Ce projet est le fruit de la réflexion de PNAT, un collectif de chercheurs designers passionnés par le bio mimétisme, ou l’observation de la nature pour en tirer le meilleur dans une logique de développement durable.
 

Jardins flottants de la Vilaine

Rennes métropole
Rennes, France 2018
Ce projet pionnier constitue un pas en avant important dans le domaine des infrastructures écosystémiques en donnant un exemple clé de la manière dont les cours d'eau au coeur des centres urbains peuvent être animés par la biodiversité et la beauté naturelle du paysage aquatique. Galen Fulford explique que "dans le passé, pour trouver des rivières vertes naturelles, il fallait sortir de la ville et aller à la campagne, mais les progrès de la re-naturalisation ont permis de construire des jardins flottants sur les berges des rivières, dans les centres-villes sans obstruer les cours d'eau". Ce projet a donc bien pour but d'embellir la Vilaine mais aussi d'améliorer le fonctionnement écologique du fleuve, certaines plantes ayant des vertus pour éliminer ou stocker des micropolluants. L'installation de ces jardins flottants offrira un nouveau panorama aux berges du centre-ville. La couverture végétale devrait être significative à la mi-juillet mais il faudra attendre 3 ans pour que la végétation trouve son équilibre.

« Swale », un jardin sur l’Hudson

Mary Mattingly
New York, 2016
Créer un immense jardin flottant sur l’Hudson River, tel est le projet de l’artiste américaine Mary Mattingly. Baptisé « Swale », À New York, les potagers urbains investissent les toits des immeubles. Désormais, c’est sur l’Hudson River que l’on pourra en voir. Mary Mattingly, une artiste américaine, souhaite installer un espace végétal géant, composé d’arbres fruitiers et de zones potagères, sur une barge qui naviguerait sur le fleuve traversant la grosse pomme. Cette barge de 25 mètres de long, ouverte à tous, pourra ainsi produire dès la première année pas moins de trois tonnes de fruits et légumes (groseilles, myrtilles, asperges, tomates, etc.). L’eau du fleuve sera filtrée pour alimenter les cultures. Les New-yorkais seront invités à venir visiter la structure « verte » et à récolter les produits… gratuitement ! Faire découvrir une nouvelle forme d’agriculture urbaine, tel est l’objectif du projet. Mais Mary Mattingly voit plus loin : « La question que nous voulons soulever est : et si une nourriture saine et gratuite pouvait être un service public plutôt qu’une marchandise onéreuse ? Ce projet est un premier pas vers un changement dans la politique de la ville qui interdit de cultiver dans la plupart des espaces publics », explique-t-elle au média Brooklyn Based. suite

Ferme, exploitation laitière flottante

Goldsmith Company
Merwehaven, Pays-Bas, 2019
Imaginez des vaches broutant en plein centre-ville. Ce sera bientôt possible grâce à cette ferme flottante installée dans le port de Rotterdam, aux Pays-Bas. Le but de ce concept inédit imaginé par la société Beladon : produire au plus près des consommateurs et éviter le transport des marchandises. Suite sur le Monde

Flood House, station météo

Matthew Butcher
Royaume-Uni, 2016
Ancrée dans l’estuaire de la Tamise, échouée sur les bancs de sables à marée basse et flottante à marée haute, cette station météo nomade est à la fois un dispositif de mesure et un outil de commentaire militant. Conçue pour être remorquée d’un site à un autre, la Flood House enregistre les conditions météorologiques saisonnières et locales dans l’estuaire et les effets de la hausse inexorables du niveau de la mer au fil des ans et ce faisant, elle met en lumière les conséquences du changement climatique et invite à réfléchir sur la relation entre les constructions statiques et un environnement en perpétuelle mutation.

Archipelago Cinema, cinéma flottant

Buro Ole Scheeren + Film on the Rocks Yao Noi Foundation
Ko Kudu Noi, Thaïlande, 2012
Situé sur le lagon Nai Pi Lae dans l’île de Koh Ya Noi, entre Krabi et Phuket, "L’Archipelago Cinéma” est un cinéma flottant. Entièrement construit avec des matériaux recyclés,  Archipelago Cinema est basé sur les techniques utilisées par les pêcheurs pour construire des fermes flottantes de homard. Ce cinéma flottant est entouré de paysages spectaculaires.

« Pavilion of Reflections », pavillon flottant éphemère pour la Manifesta 11

Studio Tom Emerson
Zürich, Switzerland, 2016
À l'occasion de la biennale d'art contemporain de la ville de Zürich un groupe d'étudiants emmenés par le studio de Tom Emerson a réalisé une architecture éphémère accueillant le public le temps d'une projection ou d'un moment de contemplation à fleur d'eau.
Une ile de bois flottante est arrivée un matin, supportée par une barge puis reliée à la ville par un fin ponton. La structure de bois paraît imposante, trois structures émergent du lac dont une tour qui amplifie le signalement du bâtiment. Suite sur muuz

Les Argyronètes, baignades flottantes sur un plan d’eau (piscine)

Patrick Bouchain Loïc Julienne
Chelles-sur-Belle, Poitou Charente, 2006
Baptisée l’ « Argyronète », du nom d'une araignée aquatique qui construit son nid sous l'eau à l'aide de bulles d'air qu'elle transporte sous son abdomen, cette baignade est constituée de trois pataugeoires circulaires de taille et de profondeur variables disposées autour d'un bassin de natation rectangulaire de 20 mètres sur 12 et profond de 1,50 mètre, le tout reposant sur des caissons d'aluminium ancrés au milieu du lac et accessibles de la berge par des pontons. « Cette réalisation s'inscrit dans le plan piscines de la région. Il s'agit de pouvoir continuer à permettre l'accès de tous à la baignade en été sur les plans d'eau.suite sur les echos

Bains de Faaborg, piscines en mer

JDSA, URBAN AGENCY, CREO ARKITEKTER A/S
Date et Lieu : Faaborg, Danemark, 2014
Résumé : Les nouveaux bains de Faaborg ont été conçus à partir de l’idée qu’ils devaient être au plus près des éléments et donner la possibilité de se baigner dans la mer. L’espace de baignade est ouvert mais les bras de la structure créent des espaces de bassins. Les pontons offrent de multiples possibilités pour plonger dans l’eau, observer depuis les gradins ou simplement se promener. Le tout est équipé de lieux pour se changer, d’un sauna et d’un point de rendez-vous pour les bâteaux de tourisme.

Club de Kayak flottant

FORCE4 Architects
Vejle Fjord, Denmark, 2015
Les architectes de Force 4 Architectes ont conçu ce projet au Danemark, à Vejle Fjord. The Floating Kayak Club, comme son nom l’indique, est construit sur l’eau.
L’idée des architectes est de créer une relation entre le bâtiment et l’eau si proche que les membres du club se sentent déjà à l’eau. Deux parties distinctes, l’une dédiée aux membres du club, l’autre au kayak. L’eau, entre les deux parties du bâtiment, donne un accès direct et rapide à la navigation. Le toit quant à lui, accueille les activités des membres et permet leur rassemblement : un espace d’entrainement, un coin barbecue et une cuisine extérieure. pour en savoir plus

Club des nageurs du canal

Atelier Bow-Wow, Architectuuratelier Dertien 12
Bruges, Belgique, 2015
Cette plate-forme flottante au bord du canal de Bruges par Atelier Bow-Wow et Dertien 12 est un lieu de repos pour des nageurs pendant la triennale d’art et d’architecture de la ville. Le thème de la triennale était de considérer l'impact d'une explosion démographique soudaine dans la ville historique, comme si 5 millions de touristes qui visitent la ville tous les ans avaient décidé de rester. Ateliers Bow-Wow et Dertien 12 ont travaillé l'idée d’un club de nageur : une grande plate-forme en bois placée sur un bout droit du canal (récemment nettoyé et rouvert pour la natation publique après 40 ans de prohibition dû à la qualité de l'eau). L’appellation « club de nageurs » incite l’usage de ce ponton, bien qu’il n’y ait pas véritablement de « club » existant.

Floating University Berlin (FUB) / Université flottante de Berlin

RaumLabor Berlin
Berlin, mai à septembre 2018,
Ce campus temporaire est installé depuis le printemps sur le bassin de rétention d’eau de pluie de Columbiadamm, près de l’ancien aéroport de Tempelhof, pour s’inscrire dans le débat social constant sur l’avenir de Berlin. Cette île artificielle se démarque de la dynamique urbaine de la ville pour offrir aux visiteurs une vision alternative des processus urbains. Raum Labor Berlin entend créer un espace de réflexion pour tous ceux qui supposent qu’ils ne peuvent influencer le développement urbain. Lieu international de partage des stratégies de production spatiale, ce laboratoire d’expérimentation urbaine met l’accent sur l’apprentissage et l’éducation. La FUB fait se croiser des disciplines qui, en général, dialoguent peu, comme le développement urbain et la danse, la gestion de l’eau et les arts, l’architecture et la gestion des déchets, la scénographie et le marketing urbain, la préservation historique et la réflexion culturelle ou encore la théologie islamique et le design urbain. Suite sur Makery

 

École flottante de Makoko

NLE Architects
Makoko, Lagos, Nigeria 2013
Etant l’une des côtes les plus vulnérables face au changement climatique, les communités de Lagos ont su trouver des solutions architecturales fascinantes. A Makoko, un bidonville au bord de mer, NLE Architects, ont élaboré une école flottante sur la mer, comme première phase de développement de cette communauté qui vise à devenir un village flottant. Construit à partir de matériaux locaux, et surtout de bois pour la structure, cette école s’adapte aux usage des habitants. Les salles de classe sont situées au second niveau et son modulables. La base sert de cours de récréation.

Petit Bain : équipement culturel flottant

Encore Heureux
Paris, France 2011
Petit bain est un équipement culturel flottant, à l’escale 9 du port de la gare, au pied de la Bibliothèque François Mitterrand à Paris. Déterminé par les contraintes de navigation, le bâtiment se développe sur trois niveaux, dans un gabarit de 45 m de long par 11 m de large et 6 m de haut. La salle de spectacle en double hauteur, est immergée dans le volume de la coque. Prolongeant la fosse, la salle haute accueille le bar, les vestiaires et les sanitaires. Au niveau du quai, trois passerelles permettent l’accès à la billetterie, au centre de ressources et aux bureaux. Le restaurant offre une vue unique sur la Seine, en limite de flotteur. Véritable prolongement de l’espace public du quai, la terrasse est accessible pour profiter de la seine à l’intérieur d’un jardin suspendu. Presque invisible depuis les quais, de la couleur habille les circulations horizontales alors que les façades sont enveloppées d’un bardage bois.

Centre d’art urbain flottant

Gérard Ronzatti, Seine Design
Paris, France 2019
Fluctuart est le premier centre d’art urbain flottant au monde, lieu unique, ouvert à tous les publics, curieux et passionnés, à la disposition de tous les acteurs de la scène urbaine : artistes, professionnels et institutions. Fluctuart valorise toutes les tendances de l’art urbain, depuis les pionniers du street art jusqu’aux artistes contemporains, et met plus particulièrement en valeur les pratiques émergentes et innovantes. Fluctuart est un lieu vivant, dynamique, évolutif, un lieu de création, d’exposition, de rencontres et d’échanges, d’inspiration et de divertissement, hébergeant un vivier d’événements culturels et artistiques. Ce nouveau centre d’art urbain flottant se distingue par sa modularité, sa structure et son accessibilité dans le but de proposer une vitrine culturelle offerte à tous. L’espace de 1000 m2, totalement transparent et doté de trois niveaux, se situe au pied du pont des Invalides.

Maison flottante, résidence artistique (cnai)

Ronan et Erwan Bouroullec, Denis Daversin et Jean-Marie Finot
Chatou, Ile de France, 2006
Amarrée aux abords du centre d’art, la Maison Flottante a été dessinée par les designers Erwan et Ronan Bouroullec avec les architectes Jean-Marie Finot et Denis Daversin. La forme du toit est celle d\'une coque inversée, le plancher est à ras de la surface de l\'eau. Tournée par de grandes baies vitrées vers la Seine, elle préserve l\'intimité des résidents côté chemin de halage. Deux immenses baies vitrées ouvrent sur deux terrasses et le paysage de bord de Seine. Des lianes poussent et formeront à terme un camouflage végétal. La Maison Flottante est une résidence qui permet la mise en commun de l\'acte artistique. Depuis 2007, auteurs, artistes, écrivains, musiciens, éditeurs, curateurs, théoriciens y sont reçus en résidence pour concevoir et mettre en oeuvre les projets qui contribuent à la réalisation du programme du centre d’art.

En video

Projet Mobilo : Scène flottante modulaire

Encore Heureux + JES design + Philippe Rizzotti
Commanditaire : Point Ephémère, Mairie de Paris, EPPGHV, Canal Saint Martin, Paris, France, 2004
Mobilo est la rencontre du praticable de scène et du ponton flottant.
En configuration sur l’eau, c’est une scène flottante ; sur le quai, c’est un banc public. Nous proposons des modules à utiliser dans deux positions, pour deux temporalités : l’exceptionnelle d’un équipement scénique et la quotidienne d’un mobilier urbain. Mobilo est un module de 2m par 1m, avec un plancher et un flotteur, reliés ensemble par un cadre métallique avec poignées. Assemblés dans de multiples configurations, trente modules permettent ainsi d’installer différentes géométries de scènes sur l’eau ou bien de participer à l’aménagement des berges en résolvant la question du stockage des modules.

Lotus flottant, équipement culturel mobile

Dolmus
Lac Lucerne, Suisse, 2013-2015
Seerose, le nénuphar en allemand, n'est ni un bateau ni un bâtiment, mais une sculpture large de 48 m et haute de 16 m imaginée par Cédric von Däniken de l'agence d'architecture Dolmus. Ses pétales sont escamotables et offrent une protection contre la pluie et le vent pour les 700 personnes qui peuvent y prendre place. Conçue comme un amphithéâtre flottant modulaire, trois à huit de ses pétales peuvent être équipés de tribunes. Suite Le moniteur

 

Les radeaux

Les villes flottantes de la sérénissime

Caledonia Curry, Miss Rockaway Armada, Swimming Cities of Switchback sea

Caledonia Curry alias « swoon » a crée les « villes flottantes de la sérénissimes », une scène artistique mélangeant sculpture, installation et expérience humaine. Un équipage constitué de 30 artistes qui ont navigué sur la mer Adriatique entre le port de Koper en Slovénie et Venise, a construit en mai 2009 cet ensemble de trois radeaux à partir de matériaux recyclés.

Le radeau utopique, expédition artistique, architecturale et citoyenne

Ecole Parallèle Imaginaire, Alexis et Simon Gauchet
Graphisme de Julien Rouvel
Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor, France, 2016-2017
En juillet 2016, une flotte de radeaux est partie de Rennes à la découverte de l’île d’Utopie, « la société idéale » d’après le récit qu’en fait Thomas More qui invente cette île au XVIe siècle. À son bord, un équipage d’artistes, d’architectes et de scientifiques avait pour mission de découvrir cette île. Ces radeaux ont rejoint la mer par le canal d’Ille-et-Rance et la Rance. Pendant quarante jours au fil de l’eau, l’expédition a fait escale dans onze communes d’Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor, partenaires de l’expédition, avant de naviguer pendant 9 mois et 21 jours sur l’océan. Un an plus tard, l’expédition a retouché terre à Saint-Malo avant de revenir dans chacune des communes partenaires faire le récit de leur découverte.

Shelters, abri d’urgence pour les sans logement

Joseph Griffiths
Victoria Harbour, Docklands, Australie, 2012
Cet abri fantaisiste est l'une des trois structures improvisées de la série « shelters » imaginée par Joseph Griffiths à la demande du Next Wave Art Festival de Melbourne. Fabriqué avec des matériaux de récupération, cette version est conçue pour passer du temps sur l'eau. Patchwork de textures multiples, l'extérieur évoque un radeau primitif fait de bric et de broc. Agrémenté d'objets hétéroclites comme un filet de pêche, des feux de signalisation ou des bouées, le Shelters est une invention délicieusement anarchique que Griffiths se plait à décrire comme une « sorte d'initiative romantique ».

Fold&Float - Habitat d'urgence 

SO ?
Istanbul, Turquie, 2019
Le studio SO ? a élaboré un prototype de structure flottante pour les situations d’urgence post tremblement de terre. Fold & Float est composé d’une structure en fer légère, pliable, spécialement conçue pour les situations d’urgence. Le ponton est lui réalisé en béton. SO ? a réfléchi aux lieux que pouvaient habiter les rescapés de tels évènements. La solution a été de penser à des hébergements flottants, non dépendants de propriétaires fonciers privés.

Waterbed, logement d’urgence sur l’eau

Daniel Durnin
Date et Lieu : Londres, Royaume-Uni 2015 Résumé : Solution temporaire permettant de faire face à la pénurie de logements abordables à Londres, Le water bed est une structure expérimentale qui permet de faire de brefs séjours dans la capitale et plus spécifiquement sur ses canaux . Construite sur une coque de bateau cette mini maison flottante inclut des parements manoeuvrables en verre et en toile qui permettent d'admirer le paysage extérieur avec deux roues à l'arrière et un crochet de remorque pliant à l'avant le waterbed peut aisément changer de décor en se laissant emporter par le courant ou tiré par une bicyclette.

Walden Raft, cabane-radeau

Elise Morin, Florent Albinet
Auvergne, France, 2015
Inspiré de l'expérience décrite par Henry David Thoreau dans son livre Walden ou la vie dans le bois écrit au XIXe, Le Walden raft véhicule la même pensée écologiste que son mentor. Amarrée sur un paisible lac de montagne en Auvergne, cette cabane-radeau connue entre opacité et transparence, reprend les proportions de la retraite de l'écrivain américain. Construite en bois et en plexiglass et posée sur un socle en bois de pin, elle offre un intérieur spacieux animé d'incessants jeux de lumière. Les visiteurs peuvent piloter l'embarcation en actionnant un cabestan autour duquel est enroulé un câble relié à la rive et découvrir de nouveaux points de vue sur le lac et la nature.

Crises futures

Lampedusa Installation

Didier Fiuza Faustino
Date et Lieu : Sculpture Park, Yorkshire Grande-Bretagne, 2013
Résumé : Partant du constat que nous vivons dans une époque où l’impossibilité de s’échapper domine, où le sujet, où qu’il soit, devient une finalité, un territoire à conquérir et revendiquer, l’installation « Lampedusa », pensée par l’architecte Faustino, amènera la question de la trajectoire, du déplacement et de la liberté.

Icemill, moulin flottant pour désalinisation et production de glace

Katarzyna Przybyla
Mention spéciale du Grand Prix Fondation Jacques Rougerie 2018
Icemill propose de créer un réseau de centres de recherche capable de refroidir l'océan et de produire de l'eau potable pour inverser les changements climatiques. Les structures séparent l’eau salée de l’eau douce avec le gel, ce qui abaisse la température de l’environnement, empêche la fonte des glaciers existants et, d’autre part, préserve la faune et la flore locales.

Topique-eau

Isabelle Daëron
Projet de diplôme d'Isabelle Daëron à l'Ensci-Les Ateliers sous la direction de Bruno Moretti, 2009
Topique-eau est une fontaine publique transformant l’eau de pluie en eau potable. Au XIXe siècle, le réseau hydraulique se met en place à Paris, sous l’égide d’Eugène Belgrand. Il est décidé alors d’opter pour un réseau unitaire. (Un réseau unitaire est un réseau qui réunit dans un même tuyau les eaux pluviales et les eaux usées). Cette solution permettait de réduire les coûts relatifs à la conduction des flux. Mais le volume d’eau à traité augmentant, ce système paraît aujourd’hui inapproprié. Les eaux de pluie se mélangent aux eaux usées, l’ensemble est traité dans les stations d’épuration alors que les eaux puviales requièrent une filtration bien moins importante. Il existe d’autre type de réseau hydraulique comme par exemple le réseau séparatif qui divise eau usée et eau pluviale. Mais aujourd’hui mettre en place un réseau séparatif dans la plupart des villes possédant un réseau unitaire (à Paris par exemple) demanderait un coût tellement important qu’il est inconcevable. Comment dès lors tirer parti de l’eau de pluie sur le lieu même où elle tombe ? Déconnecté du réseau hydraulique, le dispositif prend appui sur les qualités du lieu (pluviométrie, éléments physiques existants) pour proposer une eau à boire aux citadins. Installée sur un arbre ou un lampadaire, cette fontaine raconte le processus de transformation d’une ressource, de sa captation à son stockage et sa filtration jusqu’à son utilisation par les usagers du lieu.

 

Informations pratiques

Cité de l'architecture & du patrimoine
1, place du trocadéro et du 11 novembre
75116 Paris

minimaousse@citedelarchitecture.fr

Calendrier

  • 19 mars 2020 : Lancement du concours
  • 12 octobre 2020 : Colloque à la Cité de l'architecture & du patrimoine
  • 12 janvier 2021 - 16h : Date limite de remise des projets
  • du 18 au 22 janvier : présélection
  • mi-mars 2021 : jury final
  • été 2021 : Atelier de fabrication de maquettes à grande échelle

Date de lancement : 19 mars 2020
Date de rendu final : 12 janvier 2021 - 16H