New Orleans, 1935 ©Library of Congress, Washington DC
Projection : cinéma, photographie
Images/Cité

Autour de Walker Evans (1903-1975)

Mercredi 27 septembre 2017 - 19h
Auditorium
Photographe majeur du XXe siècle, Walker Evans a marqué, de son « style documentaire », plusieurs générations de photographes et d’artistes.

Ses photographies réalisées durant la crise des années 1930 et ses projets publiés dans le magazine Fortune dans les années 1940 et 1950 donnent la vision d’une Amérique modeste, celle des gens de peu et de la banalité.

Vues d’architecture, boutiques, entrepôts, enseignes, photographies de rue et photographies d’intérieurs jalonnent une œuvre qui prête attention à l’usage des lieux et aux détails du quotidien, en laissant transparaître, de façon sous-jacente, la profonde sensibilité littéraire qui a toujours animé le photographe. C’est en privilégiant cette vision de l’architecture et de la ville que l’œuvre de Walker Evans sera abordée au cours du débat.

Projection-débat en présence de Gilles Mora, historien, spécialiste de la modernité photographique américaine, directeur artistique du Pavillon populaire à Montpellier.

La confirmation d'inscription sera envoyée à cette adresse.
Walker Evans, profile, hand up to face - Edwin Locke, for the Farm Security Administration / Office of War Information / Office of Emergency Management / Resettlement Administration

Walker Evans, profile, hand up to face

New Orleans, 1935 ©Library of Congress, Washington DC

New Orleans, 1935

Frank Tengle, Bud Fields, and Floyd Burroughs, cotton sharecroppers, Hale County, Alabama - Walker Evans

Frank Tengle, Bud Fields, and Floyd Burroughs, cotton sharecroppers, Hale County, Alabama

Informations pratiques

Auditorium
7 avenue Albert de Mun
Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro

Inscription obligatoire, entrée libre dans la limite des places disponibles.

Les valises quelle que soit leur taille et les sacs de grande contenance sont désormais interdits dans la Cité.

En écho avec

L'exposition Walker Ewans
du 26 avril au 14 août 2017
Centre Pompidou