Metz, cathédrale Saint-Étienne
Accrochage

Architecture et pouvoir. Un portail pour la cathédrale de Metz

du 28 mars au 12 novembre 2018
Galerie des moulages
En parallèle de l’exposition "Blondel, architecte des Lumières" présentée à Metz, du 12 avril au 13 juillet 2018, le musée des Monuments français, en partenariat avec la Ville de Metz et l’École nationale supérieure d’architecture de Nancy, propose une exposition-dossier consacrée à la singulière fortune du portail de la cathédrale de Metz.

Le portail élevé en 1764 par Jacques-François Blondel est remplacé par le portail néo-gothique que nous connaissons aujourd’hui, inauguré en 1903. Les photographies et documents rassemblés dans l’exposition retracent l’histoire de cette transformation ; ils soulignent aussi la manière dont les deux portails ont chacun servi de support à la manifestation et à l’expression du pouvoir politique. Le roi Louis XV tout d’abord, à qui l’œuvre de Jacques-François Blondel rendait hommage ; Guillaume II ensuite, kaiser du Second Reich immortalisé sous le traits du prophète Daniel sur le portail néo-gothique conçu par son architecte, Paul Tornow (1848-1921).

La massivité et la dissonance du vocabulaire classique du portique élevé par Jacques-François Blondel avec le style gothique de la cathédrale, maintes fois décriées dès le début du XIXe siècle, ont certainement contribué à cette métamorphose. Cependant, dans le contexte de l’annexion de l’Alsace-Moselle par la Prusse, son démantèlement au profit du portail néo-gothique de Paul Tornow invite aussi à interroger la portée politique du geste architectural : entre francisation et germanisation d’un territoire, le nouveau pouvoir n’a-t-il pas tenté de faire disparaître les traces d’un certain passé pour inscrire sa propre histoire ?

Informations pratiques

Galerie des moulages
1 place du Trocadéro et du 11 novembre, Paris 16e
Métro Trocadéro

Ouvert tous les jours sauf le mardi
de 11h à 19h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h

Accès compris dans le billet d’entrée au musée

Tags