Paroisse royale de Saint-Germain l’Auxerrois à Paris. Estampe, vers 1645.
Colloque, conférence, débat
Cours publics

Relever l’héritage : vénération monumentale ou nouvelles cohésions collectives ?

Jeudi 2 novembre 2017 - 18h30
Auditorium

Le fait monumental dit beaucoup sur la capacité d’une communauté à « faire société », à manifester des valeurs publiques de haut rang et à se refonder après les ruptures ou les tragédies. Les monuments entretiennent un lien puissant avec l’histoire, à tel point que les détruire revient à tenter d’anéantir des communautés, des nations et leurs mémoires. L’histoire des destructions récentes au Moyen-Orient représentent ainsi une forme exacerbée de violence.

Avant même d’être porteurs d’identités nationales ou collectives, les monuments façonnent une culture architecturale accessible à tous et génératrice de repères pour chacun. Au-delà de leurs fonctions, ils sont l’expression d’une confiance collective, des valeurs symboliques de la communauté et des liens visibles et invisibles qui la soudent. Au Moyen Âge, l’espace sacré joue ce rôle central dans ce maillage social.

A l’Epoque moderne, les monuments sont un moyen de glorifier le pouvoir royal puis de poser les jalons des liens entre les Français et les bâtiments publics. Les ruptures qui surviennent dans le cadre monumental, avec ou sans violence, parfois au nom du progrès, sont suivies par la fabrication architecturale de nouvelles cohésions. Ces transformations n’ont rien de facile, comme le montre par exemple le destin chaotique de l’église Saint-Germain l’Auxerrois à Paris, touchée par le vandalisme révolutionnaire puis par les émeutes de 1832.

Relever l’héritage, c’est en effet transformer et reconstruire des villes entières, des  quartiers, des édifices emblématiques et des bâtiments qui assurent des fonctions sociales en leur donnant un nouveau sens. Dans quelle mesure, et grâce à quelles qualités le relèvement de l’héritage monumental peut-il susciter à nouveau la confiance collective ?

Les situations et valeurs françaises seront examinées, comparées avec celles d’autres pays, et illustrées par des exemples significatifs.

Avec :
Fabienne Chevallier, historienne de l’architecture, HdR

Informations pratiques

Auditorium
7 avenue Albert de Mun
Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro

Les valises quelle que soit leur taille et les sacs de grande contenance sont désormais interdits dans la Cité.

Renseignement 
Denise Lefebvre
01 58 51 52 94
denise.lefebvre@citedelarchitecture.fr

Brochure de programmation

Retrouvez l'ensemble du programme des Cours publics de la saison 2017-2018 Relever l’héritage après les ruptures de l’Histoire. Jalons d’hier et débats d’aujourd’hui dans la brochure ci-attachée.

Chapitres

I. Le monument «saisi par l’évènement». Patrimoines détruits et  représentation de l’histoire.

II. Reconstruire l’Europe, un chantier politique au XXe siècle

III. Cités martyres et défis technologiques. Mémoires et  authenticités à l’épreuve  du présent