Colloque, conférence, débat

Afriques : Utopies urbaines

Vendredi 8 et samedi 9 janvier 2021

Auditorium

Si les travaux présentés dans l’exposition « Kinshasa Chroniques » sont d’une grande variété, ils ont en commun une réflexion vive autour des possibles. Individuellement et collectivement, ils sont investis dans une quête active, engagée et, en cela, profondément politique d’approches neuves de la ville. Kinshasa est, ici, force de proposition. Pensée au « Nord » comme l’incarnation du chaos urbain, dans le portrait qu’en dressent ses artistes elle est tout autre chose : une utopie concrète.

Ce choix de mots – utopie concrète – est suggéré par une œuvre vidéo et photo dont c’est le titre. Travail de l’artiste Sammy Baloji et de l’anthropologue Filip De Boeck, elle ancre une des neuf chroniques de l’exposition, intitulée « Ville future ». Cette réalisation est l’incarnation d’un espoir profond, celui d’un futur urbain plus vivable, à Kinshasa même et, plus largement, à travers le monde.

La notion d’utopie concrète suscite un programme d’événements et de rencontres articulé à « Kinshasa Chroniques ». Dans le cadre de la saison Africa 2020, ce programme, intitulé « Afriques : utopies concrètes », propose de se déployer dans des espaces d’art et de réflexion implantés dans deux villes de France : Paris et Strasbourg.


Au « Nord », on tend à imaginer l’Afrique urbaine comme lieu de toutes les dystopies. Contre ce fantasme s’inscrivent en faux une vaste gamme de pratiques, de projets et de travaux élaborés sur le continent et dans ses diasporas qui ont pour objectif de conceptualiser, afin de leur donner corps, des alternatives à la violence de systèmes néolibéraux opérant à l’échelle de la planète. Ces propositions – d’artistes et de philosophes, d’économistes, de scientifiques, d’architectes et d’urbanistes, d’activistes – anticipent un monde meilleur. Elles sont des utopies concrètes.

Afin de partager avec un large public un éventail de ces propositions anticipatoires, dans le cadre de la saison Africa 2020, Dominique Malaquais et Éric Androa Mindre Kolo, co-commissaires de « Kinshasa Chroniques », accompagnés de Julie Peghini, chercheure et réalisatrice (Université Paris 8), ont élaboré le projet « Afriques : utopies concrètes », dont le premier volet, « Utopies urbaines » se tiendra les 8 et 9 janvier 2021, à la Cité de l’architecture & du patrimoine.

The Tower - a Concrete Utopia, tirage numérique, 2015 © Sammy Baloji – Avec l'aimable autorisation de la Galerie Imane Farès

The Tower - a Concrete Utopia, tirage numérique, 2015

Informations pratiques

Attention : Afin de respecter les mesures sanitaires, la réservation d'un billet en ligne est obligatoire.

Auditorium
7 avenue Albert de Mun
Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro

Entrée gratuite sur inscription, dans la limite des places disponibles.

Les valises quelle que soit leur taille et les sacs de grande contenance sont désormais interdits dans la Cité.

  • Soutiens

    Manifestation organisée dans le cadre de la Saison Africa2020, avec le soutien de l’entreprise VINCI.