Découvrez plus d'œuvres

œuvre du musée

Maquette de trois travées de la galerie du château de Dampierre-sur-Boutonne

Numéro d'inventaire

D.MAP/CRMH 34

Situation

Exposé

Précisions sur le numéro d'inventaire

Dépôt de la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (MAP/CRMH)

Statut

Dépôt

Datation

1898

Cette maquette en plâtre à fragments démontables est un des dix modèles commandés en 1898 par la direction générale des cultes à Anatole de Baudot et Henri Chaine. Elles ont été créées pour la section consacrée aux monuments historiques de l'Exposition universelle de 1900 (Salle K du musée de Sculpture comparée).
Une discussion de la sous-commission chargée de l'exposition des monuments historiques réunie le 29 mars1898 : propose d'exposer des modèles en plâtre de grands monuments à côté des dessins et photos traditionnellement exposés. Ces modèles resteraient la propriété de l'Académie des Beaux-arts et pourraient servir de support de cours. La séance définit également le choix des modèles en plâtre à fragments démontables à exposer lors de l'exposition universelle de 1900.
Le 5 janvier 1899, les modèles furent inscrits sur l'inventaire des archives de la commission des Monuments historiques. En 1934-1937, Max Braemer propose de les remettre en état en vue de l'Exposition, mais elles ne seront pas exposées. En 1939, sitôt après que l'Office de Documentation a été officiellement attaché à la direction de l'architecture, toute la collection des maquettes de Baudot a été installée dans les locaux affectés au centre de recherche, par l'entreprise Meaune et fils (?). En 1934, lors du transfert du musée de sculptures comparées jusqu'à la RMN, les maquettes n'étant qu'en dépôt au musée, c'est la Commission des Monuments historiques et non les musées qui les prennent en charge. En 1937, avec la création de l'office de documentation (CRMH) et du musée des matériaux, les maquettes restent aux Monuments historiques. Servent aux cours de Chaillot jusque dans les années 1970. Les relevés préparatoires d'A. de Baudot et H. Chaine n'ont pas été conservés par le CRHM.

Description

Description du décor

Elevée vers 1545, cette galerie ouverte sur un parc est accolée au château médieval. Les arcades en forme d'anse de panier, d'une portée de trois mètres, reposent sur des colonnes trapues qui soutiennent une voûte à caissons de pierre. Sur la voûte de la galerie supérieure, ces caissons portent des symboles alchimiques, des poèmes, proverbes et textes de l'Ancien et du Nouveau Testament, rédigés en latin, français ou espagnol. D'autres caissons sont ornés des lettres H et C, initiales du roi Henri II et de la reine Catherine de Médicis.

maquette à éléments démontables

Dimensions

Prof. : 61 cm

H : 86 cm; l : 86 cm

Echelle : 7,5 cm / m

Autres dimensions

110 kg

œuvre de référence

Galerie du Château de Dampierre-sur-Boutonne

Datation

1545-1550

Observation
La galerie "à l'italienne" est ajoutée au château entre 1545 et 1550.

Edifice de référence

Dampierre-sur-Boutonne - Château

Localisation

Dampierre-sur-Boutonne, Charente-Maritime, Poitou-Charentes, France

Datation
1545-1550
Précisions sur l'historique
La galerie "à l'italienne" est ajoutée au château entre 1545 et 1550.

Mise à jour le 12/05/2016

œuvres en relation